PARTAGER

Mardi 17 avril 2018, à 19h à l’Amphithéâtre Lepointe de l’université des Antilles, la Région Guadeloupe et le Centre d’analyse géopolitique et internationale, le CAGI, présentent la conférence une conférence sur le mouvement caribéen pour les réparations. Elle sera réalisée par le Professeur Sir Hilary Beckles.

La venue de Sir Hilary Beckles se fait dans le cadre de la tenue d’une réunion du comité exécutif de l’UNICA les 16 et 17 avril 2018 à l’Université des Antilles.

L’UNICA, présidée par le Professeur Beckles est une association des Universités et des Centres de Recherche de la Caraïbe qui vise à renforcer la coopération universitaire dans la Caraïbe à travers des programmes communs.

La Région Guadeloupe dans le cadre de l’élaboration de son programme de mobilité étudiante dans l’espace Caraïbe (CARIMOOV) tiendra une réunion de travail le 17 avril 2018 avec le comité exécutif afin d’établir les modalités de  partenariat entre les deux institutions.

La Collectivité régionale s’associe également au CAGI, qui à travers ses  manifestations scientifiques, a sollicité que Sir Hilary Beckles puisse tenir une conférence sur les réparations dans la Caraïbe.

Le Professeur Sir Hilary Beckles, vice-chancelier de l’Université des West-Indies, professeur d’Histoire économique dispose d’une carrière universitaire reconnue au niveau international. Au-delà de son engagement universitaire depuis 1979, le Professeur Beckles s’est également fait connaitre pour son expertise auprès des instances de l’Organisation des Nations Unies (PNUD, UNESCO) dans le domaine des sciences sociales et du développement économique. Il a notamment participé aux travaux menés par l’Assemblée Générale des Nations-Unies déclarant la décennie 2015-2024, décennie internationale des personnes d’ascendance Africaine.

Les travaux scientifiques du Professeur Beckles portent, entre autres, sur la question des réparations de l’esclavage et sur le génocide perpétré sur les peuples amérindiens dans les Caraïbes. En 2013, Sir Hilary Beckles a été désigné par la CARICOM comme coordonnateur régional de la Commission sur les réparations de la Communauté des Caraïbes. Il a, à ce titre, présenté, le 10 mars 2014, un plan qui s’inscrit dans le programme de justice et des réparations de la CARICOM.
Ce plan en 10 points aborde des questions telles que la nature des excuses, le programme de rapatriement, le programme de développement, la mise en place d’institutions culturelles, l’éradication de l’analphabétisme, le programme des connaissances africaines, les transferts de technologie et l’annulation de la dette internationale des Etats Caribéens.

Source: http://www.regionguadeloupe.fr/