PARTAGER

Source: caraibes - Google News

Lancé en 2009, El Galeón Andalucia est la « fidèle réplique des galions espagnols du XVIe siècle qui ont découvert et établi les routes maritimes entre l’Espagne, l’Amérique et les îles Philippines et formés la flotte des Indes. Véritable musée flottant, il a navigué à travers le monde et beaucoup aux États-Unis d’où il est rentré il y a quelques mois seulement », explique le Rouennais Louis Fromentin, l’expert normand des grands voiliers et ami de la fondation espagnole Nao Victoria qui gère ce navire.

Basée à Séville, la Nao Victoria, qui soutient la construction de navires historiques, est habituée du port d’Honfleur où elle était déjà venue l’an passé présenter un autre navire de légende, la réplique du Victoria, le bateau du navigateur portugais Fernand de Magellan.

Ouvert aux visites

Déjà présent le week-end dernier à Fécamp à l’occasion des Fêtes de la mer, le galion est attendu ce jeudi matin 12 juillet 2018 à Honfleur où il sera amarré, quai de la Cale, jusqu’au 15 juillet, puis au quai de la jetée Est, jusqu’au 22 juillet.

Commandé par une femme, la capitaine Majo Fernández Blasco, le navire peut compter jusqu’à 23 hommes d’équipage. Avec ses 50 mètres de long, 10 mètres de large, 3 mètres de tirant d’eau, le trois-mâts équipé de 7 voiles et deux moteurs, la réplique du navire, dont la construction a pris 18 mois et nécessité l’intervention de 125 personnes, ne passera pas inaperçu dans le port d’Honfleur.

Adapté pour accueillir jusqu’à 150 personnes, voire plus à quai, le bateau est ouvert au public tous les jours de 10 h à 20 h. Des visites guidées seront également possibles sur les six ponts du bateau, en complément des expositions et des vidéos.

En attendant de le découvrir à quai, la Nao Victoria propose, sur son site internet, une visite virtuelle du navire à 360°.

Escale du galion Andalucia jusqu’au 22 juillet à Honfleur. Tarifs des visites : 8 € par adulte,
4
 € pour les enfants de 5 à 10 ans et 20 € par famille (2 adultes + 3 enfants).

La vente des billets se fait sur le bateau ou sur le site internet de la Nao Victoria ce qui permet de réduire l’attente : www.fundacionnaovictoria.org

Source: Google News