PARTAGER

Source: caraibes - Google News

Source: caraibes – Google News

Lloydie’s, c’est le surnom de Lloyd Tull, un homme originaire des Barbades qui s’est retrouvé au volant d’un taxi quand il a immigré à Montréal il y a une trentaine d’années. Comme il était aussi doué en cuisine et que la nourriture carribéenne disponible n’était pas à la hauteur de ce qu’il mangeait dans son pays natal, il a ouvert avec sa famille un premier resto, le Caribec. Puis il a repensé sa formule, en offrant plutôt dans les grandes et petites épiceries ses fameux pattys jamaïcains, de petits chaussons au bœuf, au poulet ou aux légumes que l’on retrouve partout dans les Antilles. Mais son fils Nathanial voulait aller plus loin. En compagnie de son ami Julian Chemtov, il a relancé la marque bien connue dans la restauration. Bienvenue au Lloydie’s, deux petits restos-comptoir-take out-épicerie caribéens vraiment sympathiques!

Lloydie’s du Mile End
Crédit photo courtoisie

Le nouveau Lloydie’s sur Crescent
Crédit photo Sophie Ginoux

Après avoir ouvert à une première adresse dans le Mile-End à l’automne 2017, le Lloydie’s trône depuis hier sur la rue Crescent. Son concept est simple : proposer quelques spécialités des Antilles simples et abordables dans un cadre jeune, coloré et plein d’ambiance. Et ça fonctionne! La déco du lieu est charmante, mêlant des teintes acidulées avec des meubles vintage et des références amusantes aux Caraïbes comme le fameux bar à rhum auquel on peut commandes des bières jamaïcaines ou antillaises, ainsi que des cocktails qui nous transportent dans les îles.

Crédit photo Courtoisie

Crédit photo Sophie Ginoux
Crédit photo Sophie Ginoux

En arrière du local, on retrouve un frigo sur la gauche si on veut acheter une sauce ou une boisson exotiques, et à droite, le comptoir qui nous permet de commander les incontournables pattys, mais aussi des sandwichs au poulet jerk ou à la queue de bœuf, des poutines (influence du Québec oblige) habituelles ou teintées des saveurs caribéennes, des plats et des desserts typiques. Les choix ne sont pas très nombreux, mais ils permettent de bien manger pour moins de 15 dollars et d’être concoctés rapidement si on veut les rapporter chez soi.

Crédit photo Sophie Ginoux

Crédit photo Sophie Ginoux

 
Le fameux patty au boeuf
Crédit photo Sophie Ginoux
Poulet jerk, riz aux pois et bananes plantain frites
Crédit photo Sophie Ginoux

Comme l’a si bien dit un architecte de Trinidad croisé hier lors de l’ouverture de ce second Lloydie’s, dans la gastronomie caribéenne, tout se concentre dans la viande, qui est effectivement goûteuse et en portion généreuse sur place, dans le riz, qui est servi à tous les repas dans les Antilles, et dans la sauce, très relevée en général, qu’on verse sur son assiette selon son degré de courage. Nous pourrions greffer à ces points l’ambiance, chaleureuse et bien animée musicalement. Bref, ce nouveau Lloydie’s du centre-ville va faire rapidement le plein, c’est sûr!

Lloydie’s
2145, rue Crescent, Montréal
Page Facebook

Source: Google News

Source: Google News