PARTAGER

Le marché de l’automobile en pleine forme en Guadeloupe. Le secteur a réalisé un record dans les ventes l’an dernier. Et ce sont les marques françaises qui ont encore la préférence des consommateurs guadeloupéens.

18 500 nouvelles immatriculationsNous le voyons tous les jours avec les embouteillages importants qui paralysent notre archipel.Le marché de l’automobile se porte bien.
Plus de 13% en 2017 par rapport à 2016. L’an dernier, il y a eu plus de 18 500 immatriculations nouvelles. Du jamais vu depuis 2007.
Les professionnels du secteur se frottent les mains, même s’ils envisagent une stabilisation des ventes pour cette année. Il y a peut être un nouvel espoir économique, des virages à ne pas rater : la baisse continue du diesel et la fibre écologique de nos automobilistes qui se tournent de plus en plus vers l’hybride ou l’électrique.
Pour Olivier De Périgny, le président du groupement des concessionnaires de Guadeloupe, “une stabilité en 2018 serait une très bonne chose. Sur le plan technologie, il est sûr qu’il y a des innovations importantes, notamment avec les véhicules hybrides. Il y a une vraie dynamique sur cette technologie là. Concernant les électriques, ça frétille un petit peu, mais très clairement, on est beaucoup contraints par les subventions publiques et également par les infrastructures qui sont encore inexistantes sur le département. L’essence prend une part de plus en plus importante, par rapport au diesel. On approche du 50/50 sur la Guadeloupe. Il est sûr que cette dynamique se vérifie plutôt sur les marques généralistes que sur les marques Premium, où l’essence reste en dessous du diesel”.

Source: https://la1ere.francetvinfo.fr