PARTAGER

Un papier d’Identité tiré de la littérature Antillaise, Caribéenne ou même africaine qui sera l’occasion de découvrir ou redécouvrir ces trésors de la littérature.
Et singulièrement, c’est une oeuvre majeure d’Aimé Césairequi a fait l’objet du premier regard de Christelle Martial. Le “Discours sur le colonialisme” un essai anticolonialiste d’Aimé Césaire publié pour la première fois par “Réclame”, la maison d’édition qui était, à cette époque-là, liée au Parti communiste français. C’était le le 7 juin 1950. L’ouvrage comportait alors une préface de Jacques Duclos, alorssecrétaire général par intérim du PCF en raison de la maladie de Maurice Thorez.
La suite, Christelle Martial nous la raconte :Christelle Martial “Papiers d’Identité” Guadeloupe La 1ère

Source: https://www.francetvinfo.fr/