PARTAGER

Organisé par l’État dans le cadre du Plan chlordécone III, ce colloque scientifique et d’information débutera en Martinique les 16 et 17 octobre par une rencontre internationale des principaux spécialistes de la chlordéconeet se clôturera en Guadeloupe par un grand débat public ouvert à tous.Près de 200 experts participeront ainsi à des travaux et des ateliers qui seront retransmis en direct sur le site internet du colloque.
De la poudre aux yeux
ll s’agira de faire le point sur l’état de la recherche chez nous mais aussi sur les moyens mis en place en faveur de la santé des Antillais victimes de ce pesticide. Au programme des ateliers et des conférences avec des spécialistes de la question. Mais pour Philippe Verdol, maitre de conférence en économie, et président de l’association Envie santé, l’un des premiers à s’être penché sur ce scandale et ses conséquences, ce colloque est de la poudre aux yeux avec une absence d’information suffisante communiquée au grand public.Philippe Verdol, Maître de conférence à l’Université des Antilles L’homme plaide pour une plus grande ouverture de ces débats qui concerne le grand publicPhilippe Verdol Maître de Conférence à l’Université des Antilles Malgré tout, la Préfecture elle précise que chacun pourra s’informer des dernières avancées des connaissances scientifiques sur le sujet. Et chacun pourra en débattre, ce vendredi 19 octobre en Guadeloupe où seront présentées les conclusions du colloque. L’après-midi sera ouverte à tous les citoyens désireux d’en savoir plus sur la chlordécone et sur les moyens à mettre en œuvre pour s’en protéger. Les documents des scientifiques sont d’ailleurs mis en ligne, à la disposition de tous.

VOIR AUSSI : Le chlordéconeau centre des péoccupations

Source: https://www.francetvinfo.fr/