PARTAGER

Un tel sujet ne manque pas de réponse dans l’Hexagone. Mais en Guadeloupe, il commence à peine à révéler les vraies réalités du terrain, permettant ainsi aux acteurs de l’énergie de passer des impressions et des constats de consommations à des données réelles recueillies au cours de cette première enquête. Pointe-à-Pître et Capesterre Belle Eau étaient pour cela des cas d’école. Leurs caractéristiques permettent en effet de faire des comparaisons avec le reste du territoire.
PRECARITE ENERGETIQUEUn rôle en tout cas qui entre pleinement dans la mission del’Observatoire Régional Energie-Climat (OREC), celle que lui ont fixées ses prometteurs
JEROME ROCH DIR REG DE L ADEME

Source: https://la1ere.francetvinfo.fr