PARTAGER

Si certains établissements de l’académie ont été évacués en raison des arrivées massives de sargasses sur le littoral, comme à Goyave, par exemple, d’autres continuent à subir les effets des algues brunes.

Des lycéens inquietsA Petit-Bourg, aucuneannonce d’évacuation du lycée des Droits de l’Homme ou des écoles avoisinnantes n’a été faite. Pourtant, il y a une semaine, les lycéens avaient déjà exprimé leur inquiétude face aux odeurs et malaises constatés.
Ce matin, ils ont décidé de crier leur ras-le-bol en se mobilisant devant leur établissement. Munis de leurs pancartes et slogans, ils ont ainsi exprimé leur incompréhension face à la situation.

A (re) voir le reportage de Laurie Coutaud et Paul Labéca :
LYCEE DES DROITS DE L’HOMME MOBILISE CONTRE LES SARGASSESPersonnes interrogées :
Wayana : Elève du lycée des Droits de l’Homme – Petit-Bourg
Alex : Elève du lycée des Droits de l’Homme – Petit-Bourg
Audrey : Elève du lycée des Droits de l’Homme – Petit-Bourg

Source: https://la1ere.francetvinfo.fr