PARTAGER

Les personnels de l’hôpital de Cayenne n’en peuvent plus de leurs conditions de travail extrêmement dégradées. Ils ont décidé de réagir et la réaction est à la hauteur des problèmes. Le 3 mai, les 17 médecins du service d’accueil des urgences et du SAMU 973 ont adressé leur lettre de démission à la directrice de l”établissement, Agnès Drouhin.
Dans ce courrier de démission collective, ils demandent la mise en disponibilité immédiate des praticiens hospitaliers titulaires et posent la démission des praticiens contractuels.
Par cette action forte, un an après leur mouvement social de plusieurs mois en 2017, ils dénoncent , une nouvelle fois les conditions indignes de prise en charge des patients.

Le député Servilleest inquiet des conséquences de cette démission
Le député Gabriel Servillea immédiatement réagi. Il manifeste une profonde inquiétude face à cette démission collective.
Le député de la 1ère circonscription rappelle que les élus se battent pour dénoncer l’insuffisance des moyens accordés au CHAR :

” … Je ne saurais accepter les conséquences qui découleraient de la brutalité de la décision annoncée par les médecins du service Urgence – Samu …”
Il dit craindre que :

“les patients et les citoyens de Guyane ne soient à nouveau les otages du manque de considération des gouvernements successifs vis-à-vis de la santé en Guyane.”

Source: https://la1ere.francetvinfo.fr