PARTAGER

Une valeur sûreRaphael Varane
Raphael Varane a intégré le groupe France en 2013, à seulement 20 ans, depuis il a réussi à s’imposer comme un joueur cadre chez Bleus. Son statut de vice-capitaine en dit long sur la confiance que le sélectionneur lui accorde. Le défenseur martiniquais est aussi l’un des joueurs le plus utilisé sous l’ère de Didier Deschamps. Il devrait être lors de ce mondial le pilier de la charnière centrale tricolore.
Les potentielsThomas Lemar
Malgré une fin de saison en demi-teinte avec son club AS Monaco, Thomas Lemar a réussi à marquer les esprits lors de son passage chez les Bleus en août dernier. L’attaquant guadeloupéen s’était distingué en inscrivant un doublé au stade de France face au Pays-Bas. Un match capital pour la qualification pour le mondial. Thomas Lemar est aussi un joueur polyvalent qui peut jouer au poste de milieu offensif ou ailier. On verra siDidierDeschamps lui maintient sa confiance.

Alexandre Lacazette
Alexandre Lacazette est de retour en forme après son opération au genou gauche. En cette fin de saison, il a brillé sous le maillot d’Arsenal dans le championnat d’Angleterre. Avec 17 buts toutes compétitions confondues, Alexandre Lacazette est le meilleur buteur des Gunners. Même s’il n’a pas toujours réussi à convaincre en sélection. Le Guadeloupéen a su saisir sa chance lors de sa dernière sélection en équipe de France en novembre dernier. L’attaquant a réalisé un doublé face à l’Allemagne en amicale.

Dimitri Payet
Dimitri Payet a réalisé une seconde partie de championnat flamboyante. Le Réunionnais est l’homme en forme de l’Olympique de Marseille en cette fin de saison. Son expérience , son vécu en équipe de France ainsi que son habilité sur coup de pied arrêté plaident en sa faveur. Sa dernière apparition en sélection remonte à octobre dernier. Mais sa blessure au genou pourrait compromettre ses chances d’être dans le groupe des 23.

Les outisdersKinsley Coman
Kingsley Coman va-t-il remporter sa course contre la montre ? L’attaquant du Bayern semble partir de loin. Le Guadeloupéen est absent des terrains depuis février dernier. En convalescence après son opération de la cheville gauche, il pourrait être jugé trop juste physiquement par le sélectionneur pour faire partie du voyage en Russie.

Anthony Martial

Rarement titulaire avec son club Manchester United dans le championnat d’Angleterre, Anthony Martial est également diminué physiquement. Le Guadeloupéen s’est blessé au genou le week-end dernier. Après un Euro 2016 décevant, l’attaquant de 22 ans n’a pas réussi à convaincre totalement le sélectionneur. Ces prestations chez les Bleus restent irrégulières alors que la concurrence est très rude dans son secteur de jeu.

Source: https://la1ere.francetvinfo.fr