PARTAGER

La situation n’est pas nouvelle. Depuis 2012, la clinique Véronique ou Centre de Santé Guyanais est au cœur du cyclone. Déjà placée en redressement judiciaire, elle a été reprise par le groupe Guyane Santé. Mais aujourd’hui, rien ne va plus.
Le groupe Guyane Santé qui a repris l’établissement en septembre dernier, estime ne pas pouvoir faire face à la situation. La dette se chiffrerait en millions d’euros. Guyane Santé avait le choix entre la liquidation ou la reprise d’activité. Pour sauvegarder le maximum d’emplois, le groupe médical a préféré la deuxième option.

Audience de la dernière chance
Demain, le tribunal mixte de commerce va étudier une offre de reprise. Elle émane d’un groupe de médecins locaux appuyés par un autre groupe de santé déjà implanté en Guyane. Cette reprise pourrait s’accompagner d’un PSE, un plan de sauvegarde pour l’emploi. 60 postes pourraient être supprimés. Par ailleurs, les salariés sont convoqués à un conseil d’entreprise extraordinaire doublé d’un comité d’hygiène et de sécurité. Ils devraient être fixés sur leur sort dés la fin de l’audience du tribunal mixte de commerce.
En attendant, la Centre de Santé Guyanais fonctionne ( presque ) normalement.

Source: https://la1ere.francetvinfo.fr