PARTAGER

Un dialogue social montré du doigt
Les salariés de la régie communautaire des transports sont inquiets. Dans un courrier adressé le 6 avril à la présidente de la Communauté d’Agglomération du Centre Littoral Marie Laure Phinéra Horth, l’intersyndicale CDTG-CFDT, la CFTC et FO dénonce ” la volonté de l’employeur d’imposer un dialogue social déconnecté du respect des textes”. La liste des revendications est longue et porte surtout sur des points de réglementation et d’organisation. Une chose est sure : les organisations syndicales veulent conserver le statut actuel. Aussi pour mieux se faire entendre, un préavis de grève a pris effet ce jour.

Huit bus sur seize en circulation
Depuis l’envoi de ce courrier, deux réunions de travail avec l’exécutif de la CACL se sont tenues les 10 et 12 avril. D’où l’incompréhension de la direction de la CACL qui par voie de communiqué exprime sa surprise. Selon elle, “un protocole de levée de grève a été proposé et diverses mesures exécutées, en conséquence cette grève aujourd’hui jour de rentrée de vacances scolaires n’était pas nécessaire”. Huit bus sur seize assurent les liaisons sur le territoire de la CACL. Une nouvelle réunion de concertation aura lieu cet après-midi.

Source: https://la1ere.francetvinfo.fr