PARTAGER

Après l’affaire Benalla, les démissions en série au gouvernement (Nicolas Hugot, Gérard Collomb…) et un remaniement jugé peu convaincant, la cote de popularité d’Emmanuel Macron n’en finit pas de baisser. Le dernier baromètre BVA en partenariat avec Orange, RTL et La Tribune, publié ce 26 octobre, affiche une popularité au plus bas pour le président français depuis son entrée en fonction en mai 2017, recueillant seulement 29% de bonnes opinions des sondés, contre 62% au moment de son élection. 

68% des personnes interrogées estiment que le locataire de l’Elysée est «arrogant» quand il s’exprime devant les Français et 57% qu’il est «superficiel». Seuls 33% des Français sondés le trouvent «sincère», 31% «pédagogue» et 30% «convaincant».

Le Premier ministre Edouard Philippe reste quant à lui stable, avec 40% de bonnes opinions (contre 39% le mois dernier), creusant l’écart avec le président français. Le directeur général adjoint du groupe BVA Edouard Lecerf, interrogé par RTL, commente ainsi ces derniers chiffres : «Jamais l’écart entre le président de la République et le Premier ministre n’a été aussi fort. Le président perd deux points, le Premier ministre en gagne un. C’est très léger, mais ça suffit à faire en sorte qu’aujourd’hui il y ait 11 points de bonnes opinions qui séparent le président du Premier ministre.»

Lire aussi : Sondage : Marion Maréchal préférée à Laurent Wauquiez dans sa propre famille politique

Source: https://francais.rt.com/