PARTAGER

A Bruxelles depuis le 11 juillet pour assister au sommet de l’OTAN, Recep Tayyip Erdogan multiplie les entretiens. Sa femme, Emine Erdogan, en a profité pour s’éclipser à Molenbeek et dévaliser le magasin Les Tissus du Chien Vert. Ce quartier est tristement connu pour son activité islamiste et notamment celle des frères Abdeslam. Depuis les années 1990, l’islamisme radical s’est en effet installé dans cette enclave paupérisée de Bruxelles.

Police et services de sécurité ont été déployés. Des camionnettes noires ont également été dépêchées pour boucler la zone et permettre à l’épouse du chef d’Etat turc de faire ses emplettes en toute tranquillité.

Emine Erdogan avait auparavant tweeté sur son séjour à Bruxelles et ses rencontres avec des femmes de premier plan et épouses de dirigeants lors d’un concert organisé durant le sommet.

Le quotidien belge La Libre rapporte que le quartier Louise, toujours à Bruxelles, avait été bloqué pour Emine Erdogan en 2015. Alors que son mari était venu rencontrer le Premier ministre Charles Michel et le ministre des affaires Etrangères belge Didier Reynders pour l’inauguration du festival culturel Europalia.

Lire aussi : Après la répression d’une manifestation LGBT, Erdogan prend son dîner avec…une diva transsexuelle

Source: https://francais.rt.com/