PARTAGER

Quel bilan tirer du sommet du G7 qui a eu lieu à La Malbaie au Québec ? Pour la géopolitologue Leslie Varenne, invitée le 10 juin du journal télévisé de RT France, la réponse est simple : «Aucun. Il ne s’est rien passé.»

Et pour cause, en dépit d’une importante communication autour de l’événement, l’experte estime qu’il s’agit d’un sommet «raté», ce qui était selon elle prévisible.

«[Donald Trump] arrive comme un éléphant dans un magasin de porcelaine», analyse-t-elle, jugeant les pays européens «assez fragiles en ce moment».

Face à des Etats-Unis qui cherchent «coûte que coûte à garder leur hégémonie», et ce notamment en affaiblissant leurs alliés, Leslie Varenne souligne que la réponse des pays européens n’est «absolument pas à la hauteur».

La raison de cette faiblesse ? «Ils n’ont pas de souveraineté européenne» et n’ont donc aucun moyen de réagir. «La France n’a plus toute sa souveraineté, y compris militairement ; elle ne peut pas s’opposer à Donald Trump. Donc après, qu’est ce qu’il reste ? Des postures de communication», analyse la géopolitologue.

Auteur: RT France

Lire aussi : «Il faut arrêter les babillages» : après le sommet du G7, Poutine appelle à une «vraie coopération»

Source: https://francais.rt.com/