PARTAGER

Les retraités manifestent ce 14 juin dans plusieurs villes de France à l’appel de neuf organisations syndicales (CGT, FO, CFTC, CFE-CGC, FSU, Solidaires, FGR-PP, LSR, Ensemble et Solidaires-UNRPA), pour protester contre la politique du gouvernement et la baisse de leur pouvoir d’achat.

A Paris, la manifestation part de la place de l’Opéra pour rejoindre celle de la République. A Marseille, plusieurs centaines de personnes se rassemblent vers le rond-point du Prado. A Montpellier, ils sont aussi plusieurs centaines à défiler. Petites retraites, pouvoir d’achat des retraités, hausse de la Contribution sociale généralisée pour certaines retraites : les remontrances envers le gouvernement sont nombreuses.

«Macron : détrousseur des petits vieux et des petites vieilles», peut-on lire sur cette pancarte brandie par un retraité du cortège parisien.

La conseillère de Paris et membre du Parti de gauche, Danielle Simonnet, est présente dans le cortège parisien. «Retraites des sénateurs pour tou.te.s» est inscrit sur un panneau brandi à ses côtés

De nombreux syndicats sont présents dans la manifestation aux côtés des retraités.

Un retraité vilipende la politique sociale «de droite» d’Emmanuel Macron, qu’il accuse de «liquider les services sociaux».

«Retraite par poing : dans ta gueule !», fustige cette manifestante, en référence au projet de réforme des retraites du gouvernement.

Serge explique avoir perdu entre 30 et 60 euros de retraite par mois avec la hausse de la CSG.

«C’est scandaleux de faire un rapt sur nos pensions comme cela» explique Martine, une infirmière à la retraite, qui estime perdre 400 euros par an à cause de la hausse de la CSG.

Lire aussi : Cheminots contre Macron : la grève contre la réforme de la SNCF est la plus longue depuis 30 ans

Source: https://francais.rt.com/