PARTAGER

Le responsable des questions de sécurité et du département anti-corruption de Moscou, Vladimir Chernikov, a annoncé le 7 juin 2018 que 467 individus, dont 157 moscovites, avaient été mis sur liste noire. «Nous prévoyons qu’aucun de ces fans ne pourra assister aux matches», a ainsi déclaré le responsable.

Vladimir Chernikov a admis que ce travail avait été facilité par la contribution de plusieurs pays participants qui avaient fourni à la Russie leurs listes de hooligans.

Affirmant qu’un système de reconnaissance faciale avait été mis en place dans le pays, le responsable russe a par ailleurs expliqué coopérer avec des membres de clubs étrangers, notamment anglais, pour optimiser l’identification des individus à risque.

Il y aura un policier tous les 20 mètres

«Le sport devrait unir les gens et non pas inciter aux violences associées au monde du football. Nous réalisons qu’il y a un problème, mais aujourd’hui, nous agissons rapidement avec les représentants des fans-clubs présents dans notre pays, comme Manchester, Liverpool et Chelsea», a encore expliqué Vladimir Chernikov.

Accusé d’avoir organisé des émeutes lors de l’euro 2016 en France, un supporter russe mis en garde

Sergeï Gorbatchev, un supporter russe qui avait été emprisonné sept mois en France après les affrontements de rue à Marseille pendant l’Euro 2016, a été identifié comme potentiel fauteur de trouble du mondial 2018. Il a ainsi reçu des avertissements de la police russe pour la compétition à venir.

Le supporter russe a expliqué qu’il était prêt à serrer la main de ses homologues anglais «s’ils se comportent de façon civilisée», ajoutant : «J’aimerais la même chose de leur part. Je ne voudrais pas être confronté aux comportements auxquels j’ai déjà dû faire face à Marseille.»

Affichant une volonté particulière d’éviter les incidents avec les supporters anglais, le ministère de l’Intérieur russe a précisé : «Il y aura un policier tous les 20 mètres.»

Ces derniers mois, plusieurs clubs anglais ont participé à des rencontres en Russie, mais aucun incident majeur n’est à déplorer.

La Fédération de Russie s’apprête à accueillir la Coupe du monde dont la première rencontre aura lieu le 14 juin et opposera l’équipe russe à l’Arabie saoudite. La compétition inclut 32 équipes, 64 matches sont organisés dans 12 stades différents.

Lire aussi : Russie 2018 : les 20 chiffres de la Coupe du monde que vous devez connaître

Source: https://francais.rt.com/