PARTAGER

Le 13 avril, le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov avait déjà déclaré : «Nous avons des preuves irréfutables qu’il s’agissait d’une autre mise en scène, et que les services spéciaux d’un Etat qui est en première ligne de la campagne russophobe ont participé à la mise en scène».

L’OIAC tient le 16 avril une réunion d’urgence sur la Syrie, au cœur de crispations internationales après une attaque présumée aux «gaz toxiques» attribuée par les occidentaux à Damas et qui fait l’objet d’une enquête d’experts internationaux dépêchés dans le pays.

Aleksandr Shulgin, l’ambassadeur russe auprès de l’OIAC, a déclaré : «Contrairement à nos partenaires occidentaux, nous détenons des preuves irréfutables qu’il n’y a pas eu d’attaque chimique à Douma le 7 avril et pas seulement un “haut niveau de probabilité”.»

Détails à suivre…

Source: https://francais.rt.com/