PARTAGER

Source: International - Google News

BERLIN (Reuters) – Le footballeur allemand d’origine kurde Deniz Naki, condamné en Turquie à de la prison avec sursis pour ses prises de position prokurdes, a été visé par des coups de feu dans la nuit de dimanche à lundi alors qu’il roulait sur une autoroute près de Düren, dans l’ouest de l’Allemagne.

La parquet local a annoncé l’ouverture d’une enquête pour tentative de meurtre.

Deniz Naki, 28 ans, est né à Düren mais joue actuellement pour un club kurde en Turquie. En avril dernier, il a été condamné à 18 mois de prison avec sursis par un tribunal turc pour “propagande terroriste” en faveur du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK).

Il a raconté au journal allemand Die Welt que deux balles, tirées d’une voiture, avaient atteint son véhicule alors qu’il rentrait chez lui après avoir rendu visite à un ami.

“J’aurais pu mourir, ce n’est pas passé loin”, a-t-il déclaré. “Je pense que le tireur est un agent du MIT (les services secrets turcs) ou quelqu’un d’autre qui n’aime pas mes opinions.”

Il a ajouté qu’il n’avait pas reçu récemment de menaces spécifiques mais qu’il était souvent pris à partie sur les réseaux sociaux.

Katja Schlenkermann-Pitts, du parquet d’Aix-la-Chapelle, a déclaré que les enquêteurs ne négligeaient aucune piste.

Sahra Wagenknecht, députée Die Linke (La Gauche) au Bundestag, a souhaité que Berlin enquête sur l’éventuelle présence d’escadrons de la mort” turcs en Allemagne.

(Thorsten Severin, Sabine Siebold, Andrea Shalal à Berlin et Ali Kucukgocmen à Istanbul; Guy Kerivel pour le service français)