PARTAGER

Cela se passe au21esiècle et près de chez chacun de nous. C’est l’histoire tragique de BernadetteLaurencé, une octogénaire qui vit dans une très grande précarité au quartier Fond Giraumon au Lamentin.



Aidée par la municipalité, elle refuse de quitter sa maison dans un état d’insalubrité avancée. Victime également des travaux d’aménagement de la Nationale 1, une pièce de la maison s’est effondrée.



À qui incombent les réparations ?
La région de l’époque et la Collectivité Territoriale de Martinique disent ne pas avoir connaissance de ce dossier.

 Selon les chiffres de l’INSEE, 20,6% de la population vit sous le seuil de pauvreté.

Bernadette Laurencé, en fait partie.

(Re)voir le reportage avec des images deGuillhemFraissinet. precarite

Source: https://la1ere.francetvinfo.fr