PARTAGER

Créé en 1996 par une bande de copains (des anciens du Stade Spiritain), l’As Black Stars évolue depuis 2006 dans l’élite du basket martiniquais. Ces deux dernières années, les choses ont été un peu plus délicates car le club a dû passer par les barrages pour se maintenir au top niveau.

Pour la nouvelle saison, le comité directeur a décidé de faire appel à un “historique” de la maison, Ralph Gallonde. etcopy; @asbs97270 Ralph Gallonde, ancien président du club et désormais coach des seniors hommes de l’As Black Stars.Ralph Gallonde est connu pour son implication au Pôle Espoir de Trinité et dans les sélections de jeunes de Martinique. Il a été appelé à la rescousse en remplacement d’Emile Fourlin qui a passé deux ans dans l’équipe.

Ralph Gallonde a déjà entraîné les sections jeunes du club et aussi l’équipe seniors filles avec laquelle il a remporté le titre de champion de Martinique. C’était en 2013, face au Sporting Club Lamentinois. Sa mission sera d’établir un objectif commun avec l’effectif et surtout de retrouver le goût de pratiquer la discipline dans une ville qui respire le basket.”Black Stars pa ka pèd fwa”Club formateur par excellence, l’As Black Stars est un gros fournisseur des Pôles Espoir et Outre-mer. Ils étaient 9 jeunes en sélection rien que cette année. Écoutez le reportage de Denis Adenet-Louvet.Basket-ball Partager ce podcast Copier Fermer Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Messenger Et depuis la création du club, pas moins de 20 de ses joueurs ont alimenté les centres de formation en France. Au nombre des plus illustres : Cora Duval qui a évolué avec la grande équipe de Valencienne et plus récemment, Isaïa Cordinier, “draftée” en NBA par les Hawks d’Atlanta, il y a deux ans.

Pour cette saison 2018 / 2019, cette année encore, le club spiritain s’appuiera sur ses jeunes pousses pour continuer d’aller de l’avant. Un seul titre en seniors filles, mais une kyrielle de récompenses chez les jeunes qui chaque année s’en vont. La devise du club “Black Stars pa ka pèd fwa”, sera encore de rigueur.

Source: https://la1ere.francetvinfo.fr