PARTAGER

Le collectif “Chum douvan -Sauvons la santé en Martinique” a fait le bilan des opérations menées les 11,12 et 13 juin, et n’entend pas en rester là.

La marche dans les rues de Fort-de-France le mardi 12 juin a réuni près de 2000 personnes. Les municipalités ont mené une opération “villes mortes” le mercredi 13 juin.

À la fin de ces trois jours de mobilisation pour trouver des moyens pour sauver le CHU, un service reste en grève. Le personnel de l’imagerie médicale de l’hôpital Pierre Zobda-Quitman dénonce un manque de moyens.

(Re)voir le reportage de Fabienne Léonce et Eddy Bellerose

Source: https://la1ere.francetvinfo.fr