PARTAGER

Edouard Philippe a défendu ce lundi après-midi devant les parlementaires la décision de l’exécutif de bombarder dans la nuit de vendredi à samedi dernier les capacités de production d’armes chimiques du régime de Bachar al-Assad.

Source: www.bfmtv.com