PARTAGER

Les autorités s’inquiètent de la consommation de plus en plus répandue du GBL, un solvant industriel facile d’accès, qui se transforme en GHB, autrement appelé “la drogue du violeur”, une fois ingéré. Depuis décembre, 10 jeunes sont tombés dans le coma après en avoir consommé.

Source: www.bfmtv.com