PARTAGER

S’il ne guérit pas du syndrome de Cloves, dont les déformations sont proches de celles d'”Elephant Man”, un nouveau médicament testé à l’hôpital Necker, à Paris, permet de diminuer les excroissances et tuméfactions et d’améliorer ainsi la vie des patients.

Source: www.bfmtv.com