PARTAGER

Source: France - Google News

-Pécresse décide de “rester” chez LR en “étant différente” de Wauquiez© AFP / ERIC PIERMONT

La présidente de l’Ile-de-France Valérie Pécresse a choisi de “rester” au sein des Républicains, mais en “étant différente” de son nouveau président Laurent Wauquiez, contrairement à Xavier Bertrand, qui a annoncé lundi son départ du parti.

“Moi, je fais le choix de la liberté dans ma famille politique”, “je fais le choix, avec tous ceux qui partagent ma sensibilité politique, de rester dedans mais d’être différent(e)”, a annoncé Mme Pécresse sur RTL.

“J’ai refusé la proposition que m’a faite Laurent Wauquiez de présider le Conseil national du parti. Parce que présider ce Conseil national, c’était finalement donner un blanc-seing à Laurent Wauquiez et adhérer à une ligne politique qui n’est pas la mienne. Et moi, aujourd’hui, je ne veux pas me lier les mains, je ne veux pas me bâillonner, je veux garder entière ma liberté de parole et ma liberté d’action”, a expliqué la présidente de la région Ile-de-France, qui a créé son propre mouvement Libres ! cet été.

“Je veux peser sur la ligne politique”, a insisté Mme Pécresse, évoquant un “débat d’idées qui n’a pas eu lieu durant la campagne” interne aux Républicains.

“Je dis à tous les militants élus tentés de quitter la droite parce qu’ils ne se reconnaissent pas dans la ligne politique de Laurent Wauquiez, je leur dis +restez avec moi, ne renoncez pas à peser sur l’avenir de la droite+”.

Elle a notamment jugé “inéluctable” la tenue d’une primaire avant la présidentielle de 2022.

“Une famille politique meurt du caporalisme et aussi de l’uniformité”, a également dit Mme Pécresse, qui “attend de voir les gestes de rassemblement (que Laurent Wauquiez) fera” et a énoncé trois principes: “non-porosité avec le Front national” et de ses “affidés” -elle a cité Florian Philippot-, “respect des sensibilités et de leur place” au sein du parti et “ligne eurolucide et pas eurosceptique”.

“J’ai des différences politiques fortes avec Laurent Wauquiez. Moi, face au choix entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen, je n’ai pas hésité un seul instant”, a-t-elle insisté.

Par ailleurs, “quand j’entends les proches de Laurent Wauquiez dire que les enfants de la PMA et de la GPA devraient ne jamais avoir existé, permettez-moi de vous dire que ce type de paroles est absolument inacceptable dans notre famille politique”, a-t-elle dit en référence à des propos d’Aurane Rehanian (24 ans), créateur du think tank Le Lab LR, dans Libération.

Xavier Bertrand a annoncé lundi son départ de LR au lendemain de l’élection dès le premier tour (74,64 %) de Laurent Wauquiez à la présidence de LR.

“Je respecte la décision de Xavier, c’est la sienne, mais, franchement, entre septembre et aujourd’hui, je ne vois pas bien ce qui justifie de changer d’attitude. “Le résultat de l’élection (chez LR) était attendu, c’est d’ailleurs pour ça que, dès l’été, j’ai créé Libres”, a commenté Mme Pécresse.

15/12/2017 12:22:15 –          Paris (AFP) –          © 2017 AFP