PARTAGER

Source: France - Google News

MÉDIAS – Jean-Jacques Bourdin, fort avec les faibles et faible avec les forts ? C’est en tout cas le sentiment de Ségolène Royal. Invitée sur France 5 ce jeudi 14 décembre, l’ancienne ministre de l’écologie a affirmé que le journaliste vedette de RMC et BFMTV ne réserve pas un traitement impartial à certains invités politiques, contrairement aux matinaliers des radios concurrentes qui seraient “parfaitement équitables”, selon elle.

“Il est respectueux avec les gens qui sont au pouvoir [mais pas avec] ceux qui le sont moins [comme] les députés de base” a-t-elle déploré sur le plateau de C à Vous. Une accusation motivée principalement par la rancune ? C’est la théorie de Jean-Jacques Bourdin, persuadé que Ségolène Royal a “une petite dent contre [lui] depuis longtemps”, a-t-il répondu ce vendredi matin sur RMC.

En cause, d’après lui, la fameuse question portant sur le nombre de sous-marins nucléaires à laquelle la candidate socialiste à la présidentielle n’avait pas su répondre correctement en janvier 2007. “Ça fait 10 ans qu’elle m’en veut” a expliqué le journaliste, relevant au passage que la candidate l’avait alors appelé “4 fois dans la journée en [lui] disant qu’elle allait perdre la présidentielle à cause de [lui]”. Et de conclure : “Elle a perdu la présidentielle à cause d’elle, pas à cause de moi ! Elle est un peu rancunière mais c’est pas grave”.

Pourtant Ségolène Royal n’est la seule à juger le questionnement du journaliste parfois trop sévère avec les politiques inexpérimentés. Début décembre sur TMC, Yann Barthès a également reproché à Jean-Jacques Bourdin d'”essayer de piéger durant toute l’interview” son jeune invité du jour. Le présentateur de Quotidien a en effet eu le sentiment d’assister à un “bizutage” en regardant l’interview d’un député LREM, Hervé Berville, 27 ans, à qui Jean-Jacques Bourdin aurait “posé des questions qui n’avaient rien à faire-là ce matin”.

Lire aussi :

Bourdin tacle Ardisson dans les “Grandes Gueules”

Canteloup réagit aux menaces de Bourdin et en rajoute une couche

Bourdin prêt à couper une interview en plein direct… mais n’est jamais passé à l’acte

Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici

Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost

Retrouvez-nous sur notre page Facebook

À voir également sur Le HuffPost:

Source: France - Google News