PARTAGER

Saint John Perse était un poète diplomate, inavoué, danty, jalousé ou déprécié comme tel. Le travail du diplomate guadeloupéen demeurait essentiellement littéraire, ses oeuvres ont été traduites en près d’une vingtaine de langue.

Alexis Saint Léger (Saint-John Perse) est né en 1887 à Pointe-à-Pitre en Guadeloupe, et il passe les premières années de sa vie dans les propriétés familiales. Mais la famille Léger est partiellement ruinée lors du séisme de 1897.

Il reçut le prix Nobel de littérature en 1960. Il quitte définitivement les Antilles après plus de deux siècles passés dans les îles et n’y reviendra qu’à travers ses oeuvres. Il décède le 20 septembre 1975 sur la presqu’île de Giens.

Bibliographie

  • Éloges Edition Gallimard, 1967.
  • La Gloire des Rois, Edition Gallimard, 1967.
  • Anabase Edition Gallimard, 1967.
  • Exil Edition Gallimard, 1967.
  • Vents, suivi de Chronique, Edition Gallimard, 1968.
  • Amers, suivi de Oiseaux, Edition Gallimard, 1970.
  • OEuvres complètes, Edition Gallimard, “Bibliothèque de la Pléiade “, 1972; Edition augmentée en 1982.