PARTAGER

L’agresseur du jeune Marin, laissé pour mort en 2016 après avoir défendu un couple qui s’embrassait à Lyon, a été condamné aujourd’hui à sept ans et demi de prison par la cour d’assises des mineurs.» …

Source: http://www.lefigaro.fr