PARTAGER

Edouard Philippe a redit aujourd’hui être prêt à assumer l’impopularité de la limitation de la vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires, soulignant que l’ensemble du gouvernement est mobilisé…

Source: http://www.lefigaro.fr