PARTAGER

La mission de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC), sur place en Syrie pour enquêter sur l’attaque chimique présumée perpétrée à Douma, n’a pas eu l’accès au site, selon le Ro…

Source: http://www.lefigaro.fr