PARTAGER

Le président de l’université de Rennes 2 n’a pas exclu aujourd’hui le recours à la force publique en cas de risque pour la sécurité des personnes, et reconnu l’amplification du mouvement parmi les…

Source: http://www.lefigaro.fr