PARTAGER

Emmanuel Macron a considéré dimanche qu’une deuxième journée travaillée non-payée pour financer la dépendance était une piste intéressante et qu’il n’était pas contre cette idée déjà évoquée jeudi…

Source: http://www.lefigaro.fr