PARTAGER

Une enquête préliminaire a été ouverte par le parquet de Nantes après qu’un mannequin à l’effigie d’Emmanuel Macron eut été pendu et brûlé lors d’une manifestation le 7 avril à Nantes selon des source…

Source: http://www.lefigaro.fr