PARTAGER

C’est en réalité 4 régions d’Outre-mer, Guadeloupe, Martinique, Guyane et Réunion qui rejoignent le 5 février 2013 les régions ayant une représentation institutionnelle à Bruxelles.

En présence de Johanes Hahn, ambassadeur de France près des institutions européennes et du commissaire de l’Union européenne pour la Politique régionale, Josette Borel-Lincertin, présidente de la Région Guadeloupe, Serge Létchimy président de la Région Martinique, Didier Robert président de la Région Réunion et Jocelyn Ho Ti Noé le 1er vice-président de la Région Guyane, ont dévoilé une plaque commémorative de l’ouverture du bureau lobbying des DOM.

Les fonctions du bureau des RUP sont étroitement lié aux services de la commission européenne. Sa vocation première est de mieux représenter les régions ultrapériphériques et assurer une gouvernance politique à l’échelle Européenne. 

Cette structure communautaire sera animé par 4 chargés d’affaires qui assureront un travail de veille stratégique et économique ainsi que le suivi des différents dossiers à Bruxelles: 

  • Cyrielle Cuirassier représente la Guadeloupe,
  • Christèle Allaud, chargée d’affaires pour la Martinique,
  • Laurent Dindar chargé d’affaire de la Réunion
  • Le chargé de Guyane est en cours d’embauche

La Région Guadeloupe, Martinique, Guyane et Reunion pourront par la mise en place de cette antenne faciliter les échanges avec l’Union européenne et se préoccuper des problématiques de l’Ultrapériphérie française tout en étant les garants du respect de l’article 299-2 du traité CE.