PARTAGER

Source: bfmtv.com

https://img.bfmtv.com/i/0/0/bb8/f7067de6a2e9ab9d08d7a66ff0d12.jpeg

Malmené par la critique et à l’origine d’une polémique sur l’incarnation du handicap, le film The Upside, adaptation américaine d’Intouchables, s’est tout de même hissé pour sa sortie au sommet du box-office nord-américain, selon les chiffres provisoires publiés dimanche par la société spécialisée Exhibitor Relations.

Un peu plus de sept ans après le film phénomène aux près de 20 millions d’entrées en France, The Upside, dont la trame est quasiment la même, à quelques exceptions près, a généré 19,6 millions de dollars entre vendredi et dimanche aux États-Unis et au Canada.

Avec Bryan Cranston dans le rôle d’un richissime tétraplégique du quartier huppé de l’Upper East Side à New York, et Kevin Hart dans celui de son aide-soignant, venu du Bronx, le remake a détrôné Aquaman, qui avait flotté trois semaines de suite en haut du classement.

Bons sentiments

Les critiques dans la presse ne sont pourtant pas tendres. De nombreux médias américains spécialisés ont pointé du doigt les bons sentiments du long-métrage, Time Out évoquant même des ressorts qui “relèvent de l’âge de pierre”

La sortie de The Upside est également entachée par deux polémiques. La première provient d’anciens tweets homophobes de Kevin Hart, qui lui ont coûté sa place en tant que présentateur des Oscars. La seconde concerne Bryan Cranston: de nombreux internautes ont dénoncé l’emploi d’un acteur valide pour interpréter un personnage tétraplégique. Selon eux, de telles pratiques empêcheraient des acteurs handicapés de décrocher des rôles. Elles n’empêchent pas, en tout cas, les spectateurs d’acheter leurs places. 

Source: bfmtv.com