PARTAGER
https://www.guadeloupe.franceantilles.fr/images/2020/02/01/567893_9508774_330x170.jpeg

SOCIETE

La Guadeloupe a perdu 20 000 habitants entre 2009 et 2019. Une hémorragie qui inquiète un groupe de jeunes actifs qui a décidé de créer l’association Alé Vini pour comprendre les raisons de cette fuite et proposer des pistes qui favoriseraient le retour au pays. Ils viennent de mettre en ligne un questionnaire qui sera analysé par un laboratoire de l’université des Antilles.

«La Guadeloupe se vide de ses jeunes actifs. Le pays subit une importante fuite de cerveaux, etc. » Des propos entendus çà et là et qui justifient en grande partie l’importante baisse démographique – 2 000  habitants/an en moyenne s’en vont – que connaît l’archipel.  Toutefois, il n’existe pas de données qui permettent d’examiner la situation sur la foi d’éléments fiables.

C’est ce travail qu’a décidé d’entreprendre un groupe de jeunes bénévoles qui a créé, pour ce faire,…

France-Antilles Guadeloupe 734 mots – 01.02.2020