PARTAGER
https://www.guadeloupe.franceantilles.fr/images/2020/05/18/569544_1589836399_img-20200518-wa0028_330x170.jpg

Ce lundi matin, le président de Région, Ary Chalus, s’est rendu dans les locaux de la société Chlorex, aux Abymes. Cette entreprise a mis en bouteille de l’Ethanol, fourni par la sis Bonne Mère de Sainte-Rose, afin de fabriquer de la solution hydroalcoolique qui sera commercialisée en Guadeloupe.

« Le litre de solution hydroalcoolique est vendu actuellement un peu plus de 19 euros », a déclaré Sylvie Gustave dit Duflo sur les ondes. La conseillère régionale a été chargée par la collectivité du projet de fabriquer localement de la solution hydroalcoolique vendue à un prix plus attractif : autour de 5 euros le litre. C’est chose faite ! Et ce lundi matin, le président Ary Chalus a constaté la mise en bouteille par la société Chlorex, installée aux Abymes. « Nous avons commandé 90 000 litres de ce produit qui sera commercialisé dans les moyennes et grandes surfaces et les pharmacies, s’est réjoui le président de Région. Des solutions qui coûtent deux fois moins chères grâce à un financement à 50% de l’Europe et 50% de la Région ».

Soutenir l’économie et la production locale

Les matières premières (Ethanol, Glycérine et Péroxyde d’hydrogène) sont issues de filières locales à l’issue de procédures de marchés publics. Pour ce faire, une convention cadre a été signée entre la Région Guadeloupe, les fournisseurs, le fabricant et les magasins de moyenne et grande distribution.

Au delà de proposer un prix attractif, la Région veut soutenir l’économie et la production guadeloupéenne et ainsi contribuer à la création d’emploi. La Région veut aller plus loin. « Nous allons également financer des masques FFP2 réalisés en Guadeloupe par un entrepreneur », a poursuivi Ary Chalus.  

Ce projet a entraîné la mobilisation de toute une chaîne d’acteurs locaux. Une façon d’être moins dépendants des commandes qui n’arrivent pas ou qui mettent trop longtemps à arriver.

La solution hydroalcoolique guadeloupéenne sera vendue à un prix plus attractif : autour de 5 euros le litre. –