PARTAGER
https://www.guadeloupe.franceantilles.fr/images/2020/05/20/569596_1590007928_554607-1589949206-free_330x170.png

Iliad, groupe français de télécommunications fondé par Xavier Niel, et dont Free est une filiale, déploie depuis plusieurs mois son réseau dans la zone Caraïbe française. Fin 2016, l’opérateur avait obtenu l’une des trois fréquences 4G pour la Guadeloupe sans pouvoir la démarrer à ce jour.

L’arrivée de Free Mobile aux Antilles et en Guyane approche à grand pas même si nous n’en connaissons pas encore la date précise.
La dernière information connue et relayée par le site Univers Feebox précise que Free « utilisera les antennes et les infrastructures de l’opérateur Digicel, opérateur de télécommunications caribéen qui a été fondé par l’entrepreneur irlandais Denis O’Brien.
Iliad, groupe français de télécommunications, fondé par Xavier Niel, et dont Free est une filiale, « déploie depuis plusieurs mois son réseau dans la zone Caraïbe française ». Le groupe a rejoint le 4 février le capital de la société Madiacom, aujourd’hui codétenue à part égale avec Digicel. Madiacom est actuellement implantée en Guadeloupe.

Digicel, présent dans 30 pays de la Caraïbe

« Free mobile utilisera donc les infrastructures de Digicel, qui traverse actuellement une mauvaise passe financière » — et qui a d’ailleurs déposé le bilan aux Bermudes, siège de sa holding selon une information relayée par plusieurs médias de la Caraïbe aujourd’hui, ndlr — en plus du parc d’antennes déployé par Iliad. »
Implanté dans 30 pays de la Caraïbe et dans le Pacifique, le siège des opérations caribéennes de Digicel se trouve à Kingston, capitale de la Jamaïque. Cette restructuration ne changerait en rien l’existence du groupe.

Pour rappel, Xavier Niel est également un homme de presse. Il est le seul propriétaire du groupe Nice-Matin. Et sa société NJJ holding, qui détient notamment Le Monde et L’Obs, a fait l’acquisition, en mars, de l’ex-groupe France-Antilles.