PARTAGER
https://www.guadeloupe.franceantilles.fr/images/2020/05/18/569541_1589834838_whatsapp-image-2020-05-18-at-12-32-45_330x170.jpeg

Tout juste élu conseiller, et n’ayant pas encore revêtu son écharpe tricolore, Meddy Toto, 24 ans, a imaginé un concours de musique urbaine pour que les jeunes livrent leurs ressentis après les deux mois de confinement. Séduit par l’idée, le maire a validé.

Meddy Toto, 24 ans, a été élu lors des dernières élections municipales, « simple » conseiller de la Ville de Goyave. En attente de l’installation du futur conseil municipal, dans les prochains jours, Meddy qui prend déjà très au sérieux son rôle d’élu, a imaginé un concours de musique urbaine pour les jeunes de 14 à 30 ans, sur le thème  : Vivre confiné et solidarité. Ouvert dès aujourd’hui, il se clôturera à la fin du mois, le 31 mai.
« Pendant les élections municipales, les jeunes se sont beaucoup exprimés à travers la musique, déclare le jeune élu, alors me suis-je dit : pourquoi ne pas leur permettre de s’exprimer sur le covid-19, la pandémie, le confinement et la solidarité. Pendant deux mois, ils ont entendu parler de morts, ça peut être lourd pour un jeune ».

Une vidéo de 3 mn maximum

Il s’est identifié à tous ceux qui, impuissants, ont écouté religieusement les infos à la télé ou à la radio. Le concours l’Urbain flow Gwayav est ouvert à tous les jeunes du département, âgés entre 14 et 30 ans, avec bien sûr, une autorisation parentale pour les mineurs. Les participants réaliseront une vidéo de 3 mn portant sur le thème « Vivre confiné et solidarité ». Une fois, mise en boîte, la maquette doit être envoyée à l’adresse suivante : candidaturevilledegoyave@gmail.com, accompagnée de la pièce d’identité du candidat, ainsi que la fiche d’acceptation du règlement du jeu concours et du droit à l’image. Un jury se prononcera sur les cinq meilleures vidéos. « Les créations, stipule le règlement, ne doivent pas contenir d’alcool, ni d’armes et doivent respeter la thématique ».
Les candidats peuvent filmer les membres de leur famille ou amis en respectant les gestes barrières (gants, masque obligatoire). Les cinq lauréats du concours se partageront entre 150 et 1 000 euros. Mais plus encore, leur chant sera enregistré dans un studio, avec la production d’un clip musical pour le vainqueur. La remise des prix aura lieu le 12 juin prochain.