PARTAGER
https://www.guadeloupe.franceantilles.fr/images/2019/11/08/558556_9123964_330x170.jpeg

Tous unis contre les licenciements secs. C’est un peu le message que les élus, réunis avec les syndicats des travailleurs de l’eau, ont voulu faire passer : aucun travailleur de l’eau ne doit être laissé sur le carreau. Quoiqu’en pense le préfet. Analyse.

Mardi soir, les présidents des collectivités membres du Siaeag se sont rencontrés avec les syndicats et le Département pour répondre aux inquiétudes des travailleurs de l’eau, dont près de 200 postes (sur 620) sont menacés par le projet de structure unique.

C’est un compte rendu de réunion du préfet de Guadeloupe, Philippe Gustin, adressé par courrier, qui a mis le feu aux poudres : la missive indique comme actée la dissolution du Siaeag au 31 décembre, le financement d’un « plan de…

franceantilles.fr 1216 mots – 08.11.2019