PARTAGER
https://www.guadeloupe.franceantilles.fr/images/2020/05/20/569593_1590001360_shutterstock-538113934_330x170.jpg

Sur la base des propositions faites par chaque maire afin de faire respecter les mesures sanitaires en vigueur, le préfet a pris un arrêté permettant la réouverture de l’accès à la mer dans dix-neuf communes. Entrée en vigueur dès ce jeudi 21 mai.

C’était l’une des conséquences du confinement : l’accès aux plages était interdit dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire. Avec le déconfinement, plusieurs maires ont fait savoir qu’ils souhaitaient la réouverture de l’accès aux plages. Mais seul le préfet pouvait statuer sur les demandes des maires pour déroger au principe général de fermeture des plages.

C’est désormais chose faite. Ce mercredi, Philippe Gustin a pris des arrêtés dérogatoires, commune par commune, pour la réouverture de l’accès aux plages. Ainsi, les plages de dix-neuf communes pourront accueillir le public dès ce jeudi 21 mai (lire par ailleurs).
Mais pas question de faire n’importe quoi. Des dispositions seront mises en œuvre par chaque maire afin de faire respecter les mesures sanitaires en vigueur. C’est sur la base de ces propositions que les arrêtés dérogatoires ont été rédigés. Ces dispositions doivent être affichées de manière claire aux différents points d’accès aux plages. Le type d’activités autorisées et les heures d’ouverture seront également indiqués. À noter que toutes les plages seront fermées entre 11h30 et 14h30.

Parmi les activités autorisées, la baignade, les soins thérapeutiques en mer, les sports nautiques, aquatiques et subaquatiques sont permis dès lors que les communes l’autorisent et qu’ils sont pratiqués individuellement, hors structure, avec son propre matériel. Ces activités sont également autorisées depuis la mer et le littoral, hors plages.
La course à pied et le jogging sont également autorisés.
L’interdiction des rassemblements de plus de 10 personnes dans les lieux publics s’appliquent également aux plages. Les groupes doivent être distants les uns des autres. L’occupation prolongée, de manière assise ou allongée, de l’espace conduisant à la mer, ainsi que la consommation de nourriture et de boissons alcoolisées sont exclues.
La préfecture rappelle que la pratique des sports autres que ceux pré-cités sont interdits, tout comme le bivouac ou le camping, ainsi que la vente ambulante de quelque nature que ce soit.
Sont également interdits, sur la plage et les parkings environnants :
– les barbecues et pique-nique ;
– la location ou le prêt à titre gracieux de tout matériel ou équipement de plage, d’engin ou d’équipement nautique, aquatique ou subaquatique ;
– l’enseignement, l’animation et l’encadrement des activités sportives, qu’elles soient réalisées par une association ou une entreprise.

Les services de l’État (Direction de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale) travaillent avec ces opérateurs en vue d’une ouverture début juin si les protocoles sanitaires spécifiques sont respectés (nettoyage des équipements, modalités distanciées du briefing /cours, etc.).

En cas de non respect de ces arrêtés, les maires pourront à nouveau demander au préfet de fermer l’accès aux plages, comme déjà c’est le cas en Bretagne où les plages ont été rouvertes le week-end dernier.

A Sainte-Anne, la plage de la Caravelle pourra accueillir du monde, mais la location ou le prêt à titre gracieux de tout matériel ou équipement de plage, d’engin ou d’équipement nautique, aquatique ou subaquatique restent interdits. –

Les plages concernées

• Anse-Bertrand : plage de la Chapelle et plage de l’anse Laborde,
• Bouillante : plage de Malendure,
• Capesterre Belle-Eau : plage de Roseau,
• Capesterre de Marie-Galante : plage de la Feuillère, plage de Petit Anse, Plage de la Ferrière et Criques des Galets,
• Deshaies : plage de Grande anse, plage de Leroux et plage de la Perle
• Gourbeyre : plage de Rivière-Sens
• Grand-Bourg : plage du 3e pont, plage des Trois Ilets, plage du Kawan Beach et plage Folle anse,
• La Désirade : plage de Baie-Mahault, plage de Beauséjour, plage du Souffleur, plage du Désert et plage des Sables,
• Le Gosier : plage de l’anse Tabarin, plage de la Datcha, plage de l’znse Dumont (plage de Saint-Félix), plage des Salines, plage de Petit-Havre, plage de l’hôtel Arawak (Pointe de la Verdure) et plage de l’hôtel Auberge de la Vieille Tour (Montauban),
• Le Moule : plage de la Baie, plage de l’Autre-Bord, plage des Alizés et plages des Dauphins,
• Petit-Canal : plage de l’anse Maurice
• Pointe-Noire : plage de l’anse Colas (Mahault), plage Caraïbe (Marigot) et plage de Petite Anse
• Saint-François : plage des Raisins clairs, plage Etangs-Buisson, spot Mornes à Cayes (près de la gendarmerie), plage du Haut du bourg, plage du haut du bourg (pointe d’Epis), plage du haut du bourg (pointe d’Epis Sud) et anse à la Gourde,
• Saint-Louis : cimetière (proximité réserve de carburant), centre bourg (secteur des restaurants et activités nautiques), littoral (secteur Baleine rouge, boulangerie Gustarimac), Chalet (secteur restaurant Aux plaisirs des marins), anse de May, anse Moustique, anse Canot, Vieux-Fort et anse Bambou,
• Sainte-Anne : plage de la Caravelle, plage du Bourg, plage du Helleux et plage de l’anse à la Barque
• Terre-de-Bas : Grand-Baie, Bord de Mer et anse à Dô
• Terre-de-Haut : anse Figuier, anse du Fond Curé, anse à Gilo, anse Galets, plage du Mouillage, plage de l’anse Mire, plage de Pompierre, plage de Grande Ans, plage de l’anse Crawen, plage du Pain de Sucre, anse à Cointe, plage de Marigot, plage de Rodrigue, plage de la Vieille anse et plage de l’Ilet Cabri,
• Vieux-Fort : plage de l’anse Dupuy
• Vieux-Habitants : plage de Rocroy, plage Simaho et plage de la Voute.