PARTAGER
https://www.guadeloupe.franceantilles.fr/images/2020/05/21/569611_1590080098_569520-1589768305-shutterstock-501428521-gendarmerie-girophare_330x170.jpg

B.C. Jeudi 21 Mai 2020 – 12h48

La victime, âgée de 29 ans selon les pompiers, était déjà en arrêt cardio-respiratoire à l’arrivée des secours. Malgré les tentatives de réanimation et les soins prodigués, son décès a été prononcé sur place, ce jeudi matin, à Deshauteurs/Sainte-Anne.

Bien trop tôt pour comprendre les contours du drame, qui est survenu, ce jeudi matin, à Deshauteurs/Sainte-Anne, et à l’issue duquel un jeune homme, âgé de 29 ans environ, a trouvé la mort, après avoir été atteint par le tir d’une arme à feu.

« Ce qui est certain, c’est qu’il ne s’agit pas d’un suicide. Nous sommes davantage sur des faits criminels. D’ailleurs, à notre arrivée, les gendarmes étaient déjà sur place », notaient, en toute fin de matinée, les sapeurs-pompiers qui ont été alertés aux alentours de 10 h 15, ce jeudi.

Malgré les tentatives de réanimation des urgentistes du Smur, la victime, qui se trouvait déjà en arrêt cardio-respiratoire, a succombé à ses blessures.

Si tout indique qu’il s’agit du premier homicide par arme à feu enregistré depuis la fin du confinement, les circonstances des faits n’ont pas été dévoilées. Les enquêteurs de la gendarmerie, ainsi que le commandant de la compagnie du Moule, sont d’ailleurs toujours sur place et attendaient l’arrivée d’un magistrat du parquet de Pointe-à-Pitre.

Davantage de précisions et développements à suivre sur notre site internet en cours de journée.