PARTAGER
https://www.guadeloupe.franceantilles.fr/images/2018/12/04/515347_fag_14656_17_02_02_100x100p.jpg

L’école Génie en herbe, située à Colin, est un établissement adapté et spécialisé qui accueille des enfants précoces et ceux qui souffrent de troubles d’apprentissage comme la dyslexie (trouble spécifique de la lecture), la dyspraxie (trouble du développement moteur et de l’écriture), la dysphasie (trouble du langage oral), de troubles de l’attention, etc. De façon générale, des enfants qui sont en situation de souffrance scolaire.

Des troubles durables qui peuvent être pris en charge afin d’améliorer et/ou de compenser les fonctions déficientes. L’école est dirigée par Mylène Lamie, entourée d’une équipe pédagogique composée de professionnels qui avant toute démarche mesure les difficultés de l’enfant. Elle lui fait passer un test d’intelligence multiple, regarde les présomptions et motricités défaillantes pour déceler les troubles déficients. L’élève est ensuite dirigé vers des spécialistes (psychologue, orthophoniste) qui jugent de ses capacités. Avec l’accord des parents, il peut être décidé un suivi à domicile ou encore, une inscription à des cours par correspondance avec le centre national d’enseignement à distance (le Cned).

700 À 800 ENFANTS EN SOUFFRANCE SCOLAIRE

Agréée par l’Éducation nationale, cette école privée fonctionne par cycle comme l’école publique. Elle accepte des élèves jusqu’au niveau 3e. Ces derniers ont trois ans pour maîtriser certaines compétences et s’adapter au milieu scolaire ordinaire. « Notre but est de donner une chance à des enfants qui ont besoin d’être performants à l’école. Il s’agit de leur donner une possibilité de repartir dans le système scolaire normal. Inscrire un enfant chez nous à un coût. Malheureusement, certains parents n’ont pas les moyens de payer l’école même si nous permettons des facilités de paiement. Les parents sont libres de s’organiser pour le bien de l’enfant » , explique Mylène Lamie, qui souhaiterait un coup pouce des politiques. « Je tiens à dire que notre établissement est le seule en Guadeloupe. Il n’en n’existe pas d’autre. Il y a beaucoup d’enfants qui sont en souffrance scolaire. Ils seraient 700 à 800 pour une population de 400 000 habitants, soit 2% d’enfants en difficulté scolaire. »

L’école Génie en herbe propose aussi des ateliers de musique, d’échec, d’arts plastiques, des sorties pédagogiques, des séjours linguistiques, des activités sportives.

Des apprentissages destinées à mettre en confiance les enfants.

L’Ecole Génie en herbe est gérée par l’association Karukera school dream Contacts École : 0590 41 70 72 ou 0690 35 61 44

Source: France Antilles