PARTAGER
https://la1ere.francetvinfo.fr/guadeloupe/sites/regions_outremer/files/styles/rss_big/public/assets/images/2019/09/10/pailles-1164837.jpg?itok=yjvePnPP

Chef d’entreprise de la société « Kréyol Pailles », Boris Bourdon voit les choses en grand.
L ‘initiative de ce jeune guadeloupéen reste novateur, le spécialiste de la paille biodégradable a trouvé l’alternative aux pailles en plastique.

D’ici à 2021, l’usage de ces pailles sera banni de l’Union européenne. Frédérique Ries, la députée européenne insiste
sur le fait que « Le plastique empoisonne nos mers, et tue leurs habitants et ils nous menacent, nous au bout de la chaîne ».
La solution Boris l’a enfin trouvé et, il précède le mouvement.
 

Boris Bourdon

Et le nec plus ultra : les pailles comestibles ou… bio dégradables

Cet ambassadeur de la gastronomie durable propose d’un trait de génie trois principales variétés de pailles : la comestible, celle en pâte alimentaire, et celle en fibre de canne à sucre. Il se soucie de la valorisation de ses bio-déchets.

L’expert de la paille biodégradable et comestible aromatisée aux Antilles Guyane est le seul à proposer ce concept sur les territoires ultra-marins. Distributeur officiel de « SORBOS » Antilles Guyane, il mise sur l’originalité.
Déjà implanté en Guadeloupe, Boris Bourdon est partenaire de plusieurs restaurants , bars ,discothèques.

À l’instar de Boris Bourdon, les cuisiniers et chefs sont de plus en plus nombreux à prendre conscience de leurs responsabilités, à se mobiliser contre la mal-bouffe et le monopole des multinationales. Ce fanatique des « bonnes saveurs » est engagé. L’idée est de manger sainement et surtout d’utiliser des pailles biodégradables, comestibles ou réutilisables.

Source: la1ere.francetvinfo.fr