PARTAGER
https://la1ere.francetvinfo.fr/guadeloupe/sites/regions_outremer/files/styles/rss_big/public/assets/images/2018/12/31/img_20181226_113425204_hdr-4018479-973329.jpg?itok=icqkCQ-I

Le conte de Noël n’aura pas duré pour Moïsette. Trois semaines après sa découverte, Moïsette est morte à l’aquarium du Roc des Curiosités vendredi 11 janvier. Cette petite grenouille tropicale venant de Guadeloupe avait été découverte la veille de Noël, dans un régime de bananes qui était en vente dans un supermarché à Granville (Manche). L’animal a tout de suite été confié à l’insolite musée de la commune. Sa directrice Catherine Lenglin avait raconté l’incroyable aventure, de celle qui a été baptisée Moisette,  dans les colonnes de la Manche Libre.

En vidéo le témoignage de Laurence la vacancière qui a découvert “Moïsette”:

Espèce en danger

Le batracien qui appartient a l’espèce de “Hylode de Pinchon” était parvenue à survivre au froid du transport aérien. Elle est classée “espèce en danger ” par l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature).

Une perdue, deux autres trouvées

L’aquarium a récupéré deux autres spécimens après Moïsette. Une grenouille de verre, découverte le 25 décembre, cette fois-ci chez un fleuriste de Cherbourg, dans un lot de Guzmanias. Elle mesure 1,5 cm et a été baptisée Léon, pour l’anagramme de Noël. Elle aussi a fait un long voyage, à l’instar de Moïsette, qui avait fait 13 jours de traversée entre Pointe-à-Pitre – Dunkerque en container, Léon a certainement voyagé en avion, est passée par les pays-Bas, où se trouve, Aalsmeer le plus grand marché aux fleurs du monde.

Puis le 1er janvier, c’est un autre fleuriste de l’agglomération de Cherboug, qui confie au Roc des curiosités, un nouveau batracien. Surnommé JDL, pour Jour de l’An. La dernière rescapée avait trouvé refuge dans les feuillages d‘héliconias, en provenance  d’Afrique du Sud ou vraisemblablement des Antilles. Elle appartiendrait à une espèce d’Hylodes des Antilles, la grenouille chanteuse, est actuellement en cours d’authentification. Selon l’aquarium des curiosité:

JDL a des airs de famille avec Moïsette

© Roc des Curiosités

© Roc des Curiosités

Terrarium spécifique

Avec ces découvertes, le Roc des curiosités a installé dans un terrarium, spécialement pour les “rescapées” nous a confié sa directrice Catherine Lenglin, jointe au téléphone ce lundi:

C’est l’hiver, nous avons été obligés de commander des petits insectes à une animalerie de la région pour nourrir les nouvelles pensionnaires, des porte-bonheur , la grenouille est un symbole de renaissance, de renouveau et même de résurrection.

Source: la1ere.francetvinfo.fr