PARTAGER
https://la1ere.francetvinfo.fr/guadeloupe/sites/regions_outremer/files/styles/rss_big/public/assets/images/2020/01/25/photo-2020-01-24-11-22-36-1267469.jpg?itok=-IFcrK5n

C’est l’idée que porte la toute nouvelle association “Alé-Vini Guadeloupe”. Ses membres ne veulent pas en rester aux statistiques qui parlent de la baisse de la population guadeloupéenne, ils veulent agir pour freiner l’hemoragie. Un combat qu’ils veulent mener avec toute la Guadeloupe

Lutter contre le dépeuplement de notre île, c’est le défi que s’est lancé les membres de l’association « Alé Vini ». Ils entendent faciliter le retour au pays des jeunes Guadeloupéens, partis étudier ailleurs et qui, souvent, pour des raisons diverses, choisissent ou sont obligés de ne pas revenir en Guadeloupe.
Le constat est simple : 4 jeunes diplômés sur 5 ne rentrent plus en Guadeloupe après être partis.
Certains le déplorent sans faire quoi qu ce soit de plus. Eux, ils ont décidé de se poser le problème de manière concrète : comment permettre un retour au pays pour ces jeunes et du coup lutter contre le dépeuplement de la Guadeloupe?  Ils sont un groupe de jeunes motivés. Ils ont décidé de se mobiliser en créant l’association “Alé Vini” Guadeloupe

©guadeloupe

©guadeloupe

Source: la1ere.francetvinfo.fr