PARTAGER

Source: la1ere.francetvinfo.fr/

https://la1ere.francetvinfo.fr/guyane/sites/regions_outremer/files/styles/rss_big/public/assets/images/2019/09/11/coupebardoux-1165313.jpg?itok=4jS7k3r2
Sur les routes de Roura, les pilotes engagés pour les sept spéciales de la compétition ont pu évoluer sur un tracé qu’ils connaissent bien et qui parfois réserve quelques surprises. Si le parc fermé n’a accueilli que neuf équipages, le public et les passionnés de sport automobile ont pu apprécier à la fois la passion des pilotes et surtout les soins méticuleux dans la préparation. Pas question de prise à la légère de la préparation et de l’engagement. Dès le passage aux contrôles techniques et administratifs, le ton est donné et l’organisation ne tolère aucun manquement. « S’engager dans une telle discipline exige de la rigueur même si on met souvent en avant la passion » ont répété les membres de l’ASA à tous les visiteurs et spectateurs venant aux infos.
 

Le tracé entre Fourgassier et Roura a été favorable à l'équipage Bardoux/Guyotte sur 208 VTT © K.S

© K.S Le tracé entre Fourgassier et Roura a été favorable à l’équipage Bardoux/Guyotte sur 208 VTT

Dans les sept spéciales disputées samedi et dimanche, le leader du championnat Jean-Mary Bardoux et Jessy Guyotte sur Peugeot 208 VTT ont confirmé leur rang.

Conditions favorables pour l’évolution des pilotes

L’équipage à la 208 a remporté toutes les spéciales. Si habituellement les spéciales de nuit entre Fourgassier et Roura peuvent être piégeuses et techniques, ce week-end a été plutôt favorable notamment en raison de l’absence de brouillard. Les teams ont en effet pu évoluer pendant les spéciales de nuit par temps clair et sec ce qui a favorisé le déroulement de l’épreuve notamment pendant les spéciales de nuit. Il y a eu de la casse et des abandons empêchant deux équipages de boucler les sept spéciales mais l’ASA Équateur retient « la qualité du circuit, l’engagement des pilotes et l’absence de sorties de route ou d’accident. Dimanche un problème technique a retardé le début des épreuves avec un dysfonctionnement du tableau de régulation de chronométrage mais l’expérience des commissaires des course à permis que tout rentre dans l’ordre et que l’organisation aille jusqu’au bout » a souligné le président de l’association Philippe Tribord.
 

Quelques incidents mécaniques mais pas de sortie de route, un bilan satisfaisant pour l'ASA Equateur © K.S

© K.S Quelques incidents mécaniques mais pas de sortie de route, un bilan satisfaisant pour l’ASA Equateur

La 4e manche à Cacao déjà attendue

Baroud et Guyotte poursuivent leur championnat avec réussite depuis la première manche. Leur maîtrise de leur 208 VTT permet de repousser la concurrence. Un constat fait par les spectateurs et observateurs : la chaleur voire la convivialité entre les concurrents « cet état d’esprit est magnifique et c’est loin de l’ambiance de certaines disciplines où l’on parle d’adversaires » indique Geoffroy venu assister aux spéciales dominicales en compagnie de ses deux jeunes fils passionnés de la discipline. Le sport automobile guyanais avance tout doucement et pourrait accueillir de nouveaux équipages la saison prochaine. En attendant, la 4eme manche du championnat se déroulera les 19 et 20 octobre à Cacao.

Résultats de la 3eme manche

1er. Bardoux/Guyotte 25 min04
2e. André/Lostaud 25 min 56
3e. Legrand/Chipouka 26 min 33
4e. Chandi/Brassan 26 min 39
5e. Mathieu/Mathieu 32 min 16