PARTAGER

Source: la1ere.francetvinfo.fr/

https://la1ere.francetvinfo.fr/guyane/sites/regions_outremer/files/styles/rss_big/public/assets/images/2020/10/17/une_municipales-1499478.jpg?itok=ntiUTP-t

Sept mois après, une partie des électeurs du territoire est à nouveau convoquée aux urnes. La crise sanitaire liée au coronavirus est passée par là et, les registres électoraux ont bougé entre temps. De 9 à 257 unités, il y a eu du changement et le corps électoral est de fait modifié.

Pour les sept communes convoquées aux urnes ce 18 octobre, ce sont 30.161 électeurs qui sont inscrits sur les registres électoraux. En mars dernier, ils étaient 29.758 pour ces mêmes collectivités. Il y a donc 403 citoyens de plus appelés à se rendre dans les bureaux de vote ce dimanche.
Quand on observe le tableau des différentes communes, seule une a perdu des électeurs. Il s’agit de Papaïchton qui compte désormais 929 administrés inscrits contre 1.121 en mars dernier. La commune a vu fondre sa liste électorale de 192 unités.
A Iracoubo, le corps électoral enregistre une augmentation de 38 votants potentiels et ce sont 1.209 citoyens qui peuvent prendre part au 1er tour de ces élections municipales et communautaires.
 

403 électeurs de plus au final sur l’ensemble des 7 communes

A Matoury, là aussi il y a croissance du nombre d’électeurs pouvant choisir la majorité appelée à diriger la ville ces prochaines années. Ce sont 12.770 matouriens qui peuvent voter pour ce scrutin, ils étaient 12.513 en mars dernier.
Autre localité où il y a une augmentation de la liste électorale, à Roura avec 26 suffrages potentiels à capter pour les listes engagées dans ce scrutin. Il y a 2.022 inscrits pour ce premier tour du 18 octobre contre 1.996 il y a sept mois.
A Rémire-Montjoly, le corps électoral a aussi évolué pour se renforcer de 252 citoyens supplémentaires. Il passe de 12.168 électeurs à 12.420 ce 18 octobre.
Dans l’ouest du territoire, à Awala-Yalimapo, les deux listes concurrentes ont un potentiel de 689 voix soit, 13 de plus que lors du scrutin du15 mars dernier.
Et la petite localité de Saül qui est convoquée ce dimanche doit compléter sa liste de conseillers municipaux. 122 citoyens sont inscrits sur les listes électorales, ils étaient 113 lors du précédent scrutin.
Quel impact aura cette évolution des listes électorales sur le résultat de ce dimanche soir ? Certains observateurs estiment que la différence peut se faire à quelques voix près et que chaque suffrage est important. Début de réponse ce dimanche soir.