PARTAGER

Source: la1ere.francetvinfo.fr/

https://la1ere.francetvinfo.fr/guyane/sites/regions_outremer/files/styles/rss_big/public/assets/images/2020/02/14/5d95b9fac797e_char-1284501.jpg?itok=rppbhxvG

Trois nouveaux postes de professeur de médecine viennent d’être créés par le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche au centre hospitalier de Cayenne. Une décision saluée par les équipes médicales.

Trois nouveaux postes de professeur de médecine viennent d’être créés par le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche au centre hospitalier de Cayenne. Une décision saluée par les équipes médicales qui estiment que l’attractivité du territoire auprès des étudiants en médecine en sera renforcée.

Des étudiants plus nombreux 

La faculté de médecine des Antilles et de la Guyane le réclamait. Voilà qui est fait.Trois nouveaux postes de professeurs de médecine sont créés au Centre hospitalier de Cayenne. La Guyane compte désormais 9 professeurs de médecine praticiens hospitaliers.
Ils sont une quarantaine sur le pôle Antilles-Guyane. A titre de comparaison, le plus petit centre hospitalier universitaire de l’hexagone, celui de Limoges, emploie 71 professeurs de médecine.
On est donc encore loin de la création d’un CHU, réclamé par la population et promis par l’Etat en 2017. Mais pour les équipes médicales en place, il s’agit bien d’un signal positif, en direction notamment des étudiants.

Félix Djossou, professeur de médecine

Félix Djossou, professeur de médecine (service de maladies infectieuses, centre hospitalier de Cayenne) explique : 

“Plus d’étudiants seront tentés de faire leur cursus en Guyane, et il y aura plus de spécialisations à entreprendre aussi pour les étudiants qui viennent de l’étranger” 

Une émulation renforcée 
Le développement de l’enseignement et de la recherche médicale en Guyane aura à court terme un impact sur l’ensemble du secteur de la santé.

Clara De Bort

Clara de De Bort directrice générale de l’agence régionale de santé de Guyane précise : 

“Si on a plus de professeurs de médecine, reconnus par les plus grandes instances de la recherche, quand ces professeurs vont enseigner on aura une formation de haut niveau. On augmente la formation et l’émulation de tous les personnels du territoire”.

Pour l’instant, les étudiants peuvent effectuer leur première année de médecine en Guyane et poursuivre leur cursus jusqu’en 3e année aux Antilles. Il leur faut ensuite se diriger vers une autre université.

Le reportage de Sébastien Laporte et Abel Parnasse : 

Santé : le Centre Hospitalier de Cayenne a recruté 3 professeurs en médecine.